La Terre


La Terre
   1) Zemlja
   Drame d'Aleksandr Dovjenko, avec Stepan Chkourat (Opanas), Semion Svachenko (Vassili), Ioulia Solntseva (la fille d'Opanas), Elena Maximova (la fiancée de Vassili), Piotr Massokha (Khoma), I. Franka (le koulak), V. Mikhaïlov (le pope), Pavel Petrik (le secrétaire du Parti), O. Oumanets (le président du Soviet), N. Nademsky (Semion).
  Scénario: Aleksandr Dovjenko
  Montage: A. Dovjenko
  Photographie: Daniil Demoutzky
  Décor: Vassili Kritchevsky
  Musique: Lev Revousky
  Production: V.U.F.K.U. (Kiev)
  Pays: U.R.S.S.
  Date de sortie: 1930
  Technique: noir et blanc ; muet
  Durée: 1 704 m (environ 1 h 03)
   Résumé
   Dans un verger luxuriant, le vieux Semion croque un fruit avec délectation, annonce tranquillement qu'il va mourir, et meurt. C'est l'époque de la collectivisation des terres dans les campagnes soviétiques. Les villageois sont partagés: les riches sont contre, les pauvres sont pour. Opanas, «paysan moyen», hésite tandis que son fils Vassili, ardent communiste, est l'âme de la collectivisation. Il entre dans le village au volant d'un tracteur et renverse le bornage d'un champ désormais devenu propriété commune. Dans la nuit claire, Vassili enlace tendrement sa fiancée, la main sur ses seins. Au retour, il danse de bonheur dans la poussière du chemin puis s'écroule, tué par un coup de feu. Tous les villageois suivent son cortège funèbre: les branches des arbres caressent son visage dans le cercueil ouvert. Au même moment, le meurtrier, un fils de «koulak», Khoma, en fuite à travers champs, proclame son crime et s'enfouit la tête dans la terre, partagé entre la haine et la fureur en voyant que Vassili, malgré sa mort ou grâce à elle, est vainqueur. La mère de Vassili accouche tandis que la pluie fécondatrice ruisselle sur les pommiers et sur le visage du mort.
   Commentaire
   Le chant de la terre
   Le génie de Dovjenko se manifeste de manière éclatante dans cet admirable film où il transfigure le thème politique en un hymne quasiment panthéistique à la vie, symboliquement plus forte que la mort. Le vieux Semion meurt et, avec lui, c'est l'ancien qui disparaît pour faire la place au nouveau, selon la terminologie du titre russe de la Ligne générale d'Eisenstein réalisé l'année précédente, et la naissance succède à la mort dans le cycle éternel de la vie dont témoigne aussi la nature à travers la pluie bienfaisante, les fleurs et les fruits, ces pommes qui sont le symbole de la poésie sensuelle et du lyrisme tellurique de Dovjenko.
   ■ Chant du cygne du cinéma muet en U.R.S.S., animée par un puissant souffle épique, cette œuvre est aussi la plus magnifique version du chant de la terre qu'a été maint et maint film soviétique de la grande époque. Fils de paysans ukrainiens, Dovjenko est toujours resté proche de l'inspiration terrienne et de la poésie populaire: son chef-d'œuvre témoigne magnifiquement de son enracinement dans la nature et la culture de son pays natal. Si son écriture visuelle reste en partie fidèle à l'esthétique du montage rapide caractéristique du muet en U.R.S.S., elle annonce aussi, par sa lenteur contemplative et son sobre réalisme, le cinéma parlant.
   2) Drame d'André Antoine, avec René Alexandre (Jean), Armand Bour (Fouan), Germaine Rouer (Françoise), Jeanne Briey (Lise), Berthe Bovy (la Trouille), René Hiéronimus (Nénesse), Jean Hervé (Louis, dit la Belette), Milo (Hyacinthe), Jeanne Grumbach.
  Scénario: André Antoine, d'après le roman d'Émile Zola
  Photographie: Léonce-Henri Burel, Paul Castanet, René Gaveau
  Pays: France
  Date de sortie: 1921
  Technique: noir et blanc
  Durée: 2 300 m (environ 1 h 25)
   Résumé
   Jean arrive dans la Beauce et s'engage comme ouvrier agricole. Le père Fouan partage sa propriété entre ses trois enfants, Fanny, Hyacinthe et Louis marié à Lise. Il va vivre successivement chez chacun d'eux, qui le maltraite et ne s'intéresse qu'à son argent. Jean courtise Françoise, la sœur de Lise, et l'épouse. Mais elle est assassinée par sa sœur et Louis. Fouan, rejeté par tous, meurt seul dans un champ.
   Commentaire
   Bardèche et Brasillach, dans leur Histoire du Cinéma, reprochent à Antoine de «rester homme de théâtre», de faire appel à la Comédie-Française quand il tourne la Terre. Pourtant, les acteurs du film ne sont pas plus démodés que d'autres, et Germaine Rouer possède même une beauté très moderne. Surtout, la réalisation est d'essence cinématographique et non théâtrale, par l'attention qu'elle manifeste au paysage, à la symbolique de l'image, à l'ellipse, au montage parallèle. Et l'esprit du livre est conservé, malgré une atténuation de l'horreur.
   3) Tsuchi
   Drame de Tomu Uchida, d'après un roman de Takashi Nagatsuka, avec Isamu Kosugi, Akiko Kazami, Donguri Boya, Kaichi Yamamoto, Reizaburo Yamamoto.
  Pays: Japon
  Date de sortie: 1939
  Technique: noir et blanc
  Durée: 1 h 32
   Film non distribué en France
   Résumé
   À la mort de sa femme, un paysan, harassé par son travail qui ne lui permet plus de survivre, en arrive à voler. Après des mois de dur labeur, il récolte enfin du riz et reprend courage.
   4) al-Ard
   Drame de Youssef Chahine, avec Mahmud al- Miligi, Izzat al-Alahili, Nagwa Ibrahim, Ahmad Hamdi, Yahia Chahine.
  Scénario: Youssef Chahine, Hassan Fuad, d'après le roman de Abdel Rahman Sharkawi
  Photographie: A. el-Halim Nasr
  Musique: Ali Ismail
  Montage: Rachida Abd as-Salam
  Pays: Égypte
  Date de sortie: 1969
  Technique: couleurs
  Durée: 2 h 10
   Résumé
   À l'époque féodale de la monarchie de Farouk, un bey convoite la terre de paysans pauvres pour y construire une route desservant sa propriété. Avec l'accord du sheikh et la complicité de l'instituteur et du marabout, il exproprie les paysans. Ceux-ci se soulèvent: la révolte est sauvagement réprimée.
   Commentaire
   Dans le contexte politique de l'Égypte nassérienne, ce film rend justice aux gens de la terre – peu représentés jusqu'alors dans le cinéma égyptien. En adaptant l'œuvre d'un écrivain engagé, Chahine dénonce sans détour la misère cruelle des paysans – locataires exploités, spoliés – condamnés à l'endettement perpétuel par des propriétaires tout-puissants. Malgré une mise en scène conventionnelle, la Terre touche par ses accents et ses explosions lyriques. Une fois de plus, l'auteur y montre son attachement au petit peuple égyptien.

Dictionnaire mondial des Films. 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • TERRE — Avant d’être un concept, la Terre fut une donnée: d’abord, la Terre nourricière – autrement dit, la «terre végétale» –, puis, la Terre où l’homme vit, par opposition à la mer, c’est à dire les terres émergées. Tout naturellement, cette Terre,… …   Encyclopédie Universelle

  • Terre (planète) — Terre Pour les articles homonymes, voir Terre (homonymie). Terre …   Wikipédia en Français

  • terre-neuvas — [ tɛrnɶva ] ou terre neuvier [ tɛrnɶvje ] adj. et n. m. • 1691, 1610 terreneufuiers; de Terre Neuve 1 ♦ N. m. Navire qui pêche à Terre Neuve (dans ce sens on dit surtout terre neuvier). ♢ Professionnel de la grande pêche à Terre Neuve. Les terre… …   Encyclopédie Universelle

  • TERRE —     Terre, s. f., proprement le limon qui produit les plantes; qu il soit pur ou mélangé, n importe: on l appelle terre vierge quand elle est dégagée, autant qu il est possible, des parties hétérogènes: si elle est aisée à rompre, peu mêlée de… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • terre — Terre, f. penac. Est l un des ouvrages premiers de Dieu, attribué aux hommes, où tous animaux et alimens d iceux sont placez, et est le centre du comble de l air, Terra, dont il est parti: l Italien suit le Latin, disant terra, l Espagnol l… …   Thresor de la langue françoyse

  • terre — TERRE. s. f. Le plus pesant des quatre Elements, & celuy que les Philosophes définissent ordinairement, Element sec & froid. Le globe de la terre. Dieu a creé le ciel & la terre. la masse, le tour, le centre, les deux bouts de la terre. l ombre,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Terre-Neuve-et-Labrador — Newfoundland and Labrador …   Wikipédia en Français

  • Terre-Neuve et Labrador — (en) Newfoundland and Labrador …   Wikipédia en Français

  • Terre-neuve-et-labrador — (en) Newfoundland and Labrador …   Wikipédia en Français

  • Terre-neuvien-labradorienne — Terre Neuve et Labrador Terre Neuve et Labrador (en) Newfoundland and Labrador …   Wikipédia en Français

  • TERRE (SYMBOLISME DE LA) — L’homme étant un mammifère «terrestre», son champ sémantique se trouve avant tout axé sur la terre, et ses multiples aspects et intimations affectives. La terre apparaît donc bien, parmi les quatre éléments de la théorie classique, comme… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.